Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2016

Les Domestiques sous Louis XIV

Sous Louis XIV, la princesse d'Harcourt payait mal ou peu ses gens. Un jour sur le Pont Neuf le cocher et ses laquais s'arrêtèrent et la laissèrent seule. Elle trouva un cocher de louage qui monta sur son siège et la mena chez elle.
Un autre jour Mme de Saint- Simon la croisa seule, ses gens l'ayant abandonnée et ceux qui étaient restés chez elle étaient partis. Elle les battait, était violente avec eux et en changeait tous les jours.
Elle eut une femme de chambre forte et robuste à qui elle distribua dès le premier jour force tapes et soufflets. Elle ne dit rien, mais un jour qu'elle se trouvait seule avec la princesse, elle  ferma la porte du devant, sauta sur la princesse et lui administra cent soufflets, coups de pied et poing, la terrassa, la meurtrit, la laissa échevelée, hurlant, l'enferma et sortit. C'était tous les jours combats et aventures nouvelles, empêchant de dormir ses voisines. C'était une favorite de Mme Maintenon qui se faisait craindre des princesses et des ministres.
C'est un exemple de la façon dont étaient traités les domestiques, mais pas une généralité, il y avait des nuances.
Molière a employé ce procédé pour un effet comique dans ses textes.

04:28 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.