Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2016

RP Delavay

R.P. Delavay (Suite du 28/02/2013)
Un couple venu de Bourgogne passant ses loisirs au Gets ont tiré le RP Delavay de l'ombre en s'intéressant à sa vie et créant une association perpétuant son souvenir, car c'est aux Gets que le chercheur Delavay, naquit d'où est sortie la "dynastie" des Delavay.
Il fut envoyé en mission en Chine par le Musée d'Histoire naturelle de Paris et devint le pourvoyeur de ce Musée  grâce à son amour de la nature, sa volonté de parcourir cette région du Yunnam et ses forêts tropicales, au mépris de sa vie.Il enrichit les collections du Musée de 15000 espèces figurant dans l'herbier "Asie" des laboratoires de Phanérogamie du  Musée d'Histoire naturelle de Paris. Ces envois étaient acheminés dans des caisses  de plusieurs kilos à dos de cheval jusqu'au port le plus proche, Hong Kong peut-être.
Il fit 3 séjours dans ces régions au climat très froid et tropical et contracta des maladies. Il tomba malade et épuisé mourut le 31 décembre I895.

                                                    HOMMAGE AU RP DELAVAY
                       
                                Dans le Yunnam à l'accès difficile
                                Végétait une flore dans une zone tranquille.
                                Un savant au service de Dieu
                                Résida par trois fois en ce lieu,
                                S'éprit de ses oeuvres en la nature
                                Mêlant ainsi le culte à la culture.
                                Il parcourut des sites inexplorés,
                                Bravant le rude climat au risque de sa santé,
                                Ramenant des graines, des feuilles, des racines,
                                Certaines rappelant les Alpes, les Gets, ses origines :
                                Rododendron, hydrangea, gentiane, acacia,
                                Lonicera, saxifrage, magnolia... ...
                                Et la pivoine, (Paeonia delavayi) très répandue en Chine,
                                Que, dans tous les milieux riche ou pauvre l'on dessine.
                                Les pétales soyeux s'ouvrent sur un coeur doré,
                                Sourire d'une fleur  au soleil prêt à la fêter,
                                Pétales rouges: la passion; roses: un amour naissant ;
                                Blancs : pureté; déclinaison de sentiments.
                                L'hydrangea offre sa coupe de fleurettes
                                Que le cueillir parfois l'on regrette,
                                Toutes corolles enchantant l'oeil du chercheur,
                                Emaillant les sous-bois de leurs vives couleurs

                                                                               Marie-R Delavay

18:53 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Un couple, sans aucun lien de parenté avec la famille Delavay, honore l'œuvre de ce missionnaire chercheur, cela parait incroyable! Beau poème qui lui rend hommage.

Écrit par : corivay | 22/03/2016

Les commentaires sont fermés.