Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2014

Salle Pleyel 2014

La salle Pleyel donnait en représentation, entre autres, le concerto pour piano n°1 et Danse macabre
de Listz que devait interpréter le russe Boris Berezoski, souffrant, qui fut remplacé au pied levé par sa compatriote Valentina Lisitsa qui jouait pour la première fois en France, de façon magistrale avec quatre rappels qu'elle honora par quatre reprises puis ferma le clavier, signe qu'elle ne désirait pas un cinquième rappel.
Le public de la salle  fit une ovation à cette jeune pianiste, mince silhouette, blonde, vêtue d'une robe rouge à corolle, qui réussit sa rentrée à Paris.
Cependant  la critique du Figaro, sous la plume de Christian Merlin, fut moins élogieuse envers elle, notant "l'horrible robe rouge" , "on a vu un monstre du clavier, on attend une musicienne" (!...)
Le jeudi 30 janvier, ce fut le concert anniversaire pour les 90 ans de Menahem Pressler qui joua le Concerto pour piano N°23 de Mozart qui fit résonner délicatement le piano avec beaucoup de délicatesse confinant la magie. Il souleva l'enthousiasme des auditeurs qui l'applaudirent debout pour la majorité avec trois rappels puis prit le bras du Premier violon pour mettre fin aux applaudissements et quitter la scène.

17:04 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.