Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2011

CAC 40

Les AG du CAC 40
Les retraités assistent après convocation, à ces Assemblées générales (2OOO à 6OOO participants selon dimension de la Société), une fois par an.
Ils arrivent, écoutent le Président leur exposer les bons résultats, le chiffre d'affaires en progression constante, les belles perspectives d'évolution pour l'avenir etc. tout est bien programmé.
Puis viennent les questions du public orales ou écrites auxquelles répondent de façon scientifique avec courbes, pourcentages etc à l'appui le PDG, le DG le D.C.
Puis vient le vote qui s'effectue à l'aide d'un boîtier où l'on répond par Pour, Contre, Abstention . A ce moment-là un certain désintérêt se crée, les participants désertent la salle, sachant que les actionnaires principaux non présents dans la salle ont déjà voté et sont majoritaires (99% à chaque résolution)ainsi leur vote est de faible portée...
Ruée sur le "cocktail" où n'assistent pas les grands dirigeants.
Selon les traiteurs qui présentent leur éventaire, les canapés sont plus ou moins raffinés.Ex chez Duval  entre deux tranches de pain 4cm/4/2 sommeille un haricot  vert ou un pâté insipide.attend d'être dégusté Sur un plateau une dizaine de petits cercles recouverts d'une chose rose ressemblant à du saumon qui se révèle n'être qu'une pelure de carotte !
Arrive un plateau portant une dizaine de canapés. Une vingtaine de personnes  s'approchent Les premiers sont seuls servis
Le traiteur Lenôtre présente un étal plus raffiné, il faut le reconnaître. mais l'ambiance est la même.
En cette époque d'abondance, les gens meurent-ils de faim? Tout semble le croire  et cela rappelle des temps plus austères.
Le dividende perçu par actionnaire est dérisoire. Ces sociétés prospères semble-t-il drainent les économies des retraités qui les font vivre en partie Jubilatoire et fallacieux !!!...

16:32 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.