Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2010

MONET-Exposition au Grand Palais

      Le vernissage fait sur invitation promettait un beau succès, tant l'affluence et l'attente (3/4 heure)étaient importantes. Par chance, le soleil était de la partie et les parterres fleuries aux teintes de Giverny rendaient l'attente attrayante.
     En résumé,  on remarque que tous les moments de la vie sont représentés: tragiques (Camille Monet sur son lit de mort),terrifiants (la côte sauvage), angoissants (la falaise à Dieppe), oppressants ( les Déchargeurs de charbon),chaotiques (la Débâcle), étranges(les Dindons), élégiaques ( En Norvégienne), joyeux (la rue Montorgueil), ou paisibles (la Promenade d'Argenteuil).Les séries (peupliers, cathédrales, meules )  se terminent par les Nymphéas.
     Son sujet est la lumière q ui s'infiltre partout (objets, paysages) qui fuit, revient, repart bouge en un mot selon les heures de la journée, clapotis de l'eau, frisson dans le feuillage, halo du soleil, ombres dans les falaises etc...
     Dommage que la toile la plus divulguée Impression au Soleil Levant soit absente, de même que lors de l'exposition de Munch à la Pinacothèque manquait Le Cri ... 

16:36 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.