Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2010

Béarn Cinquau

                                        UNE JOURNEE EN BEARN

                            Béarn au front serein où naquirent nos pères,
                            Une ferveur nous gagne en foulant votre terre
                            Dont l'homme apprivoisa l'apreté ancestrale.
                            En témoigne un tracé de rigueur cadastrale
                            Qui sillonne alentour les coteaux et vallons
                            Qu'un soleil généreux caresse de ses rayons.
                            Riche terroir planté de maïs et de vignes
                            Ferments des noces de Cérès et Bacchus devenues dignes !
                            Terre blonde couleur transmise au Jurançon
                            Qui chante dans les  verres à la moindre occasion !

                            Dès seize cent dix sept débuta l'histoire
                            Du domaine Cinquau, de sa longue mémoire
                            Baptisant ses ancêtres de prénoms royaux :
                            Antoine, Henri, Marguerite ... devenus familiaux,
                            Domaine où se conclut un accord de bon ton
                            Entre trois mousquetaires au cours de libations,
                            Prénoms qualifiant aussi ceux de cuvées
                            Qui dorment du sommeil de fructueuses années.
                            Terre bénie des dieux où le bon roi Henri
                            Mit l'agriculture à l'honneur au pays.

                            Nous reçumes des hôtes un accueil chaleureux,
                            Dans la longue salle fut servi un repas savoureux,
                            Salle ouverte sur la nature nourricière
                            Qu'illustrent sur les murs des aquarelles légères
                            Dont les ceps tortueux du célébre vignoble
                            Attestent le parcours d'un travail rustique et noble.
                            A l'ombre des chais où les progrès de la science
                            Ne dédaignent pas le savoir de l'expérience,
                            S'élabore un nectar, objet de tous les soins,
                            Dans l'espoir qu'il sera le millésime de demain.

                                                          Marie-R.Delavay  (27-8-2010)

 

16:25 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.