Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2010

Hommage à Chopin

Hommage à Chopin
Sur les conseils de Eve-Marie G. pianiste, écouté à la salle Playel, le récital du polonais K.Zimmerman (sonate 2 & 3   de Chopin) dans le cadre du 2OO° anniversaire de la naissance de Chopin.
Ce pianiste que je ne connaissais pas a une stature internationale, plusieurs grands prix. Il est qualifié de "perfectionniste" au point,dit-on, de retirer  de la vente des disqu_es dont il n'était pas convaincu alors que la presse débordait d'enthousiasme. Il est considéré comme l'un des meilleurs interprètes de Chopin.
Sa précision va jusqu'à transporter son propre piano(un steinway) sur les lieux de concert. De plus il allie à sa technique son expérience de facteur de piano
Son répertoire lui a valu de la salle en ce 1° mars deux ovations (overstanding) qu'il a honorées deux fois, plus à nouveau un tonnerre d'applaudissements jusqu'à la tombée du rideau.

                                                             HOMMAGE A CHOPIN
                                                                   (Sonnet)

                                                         La main sur le piano voltige
                                                         C'est un passage ailé d'oiseau,
                                                         Un murmure du vent sur l'eau,
                                                         L'éveil d'une fleur sur sa tige.

                                                         Le corps tendu soudain s'anime,
                                                         Gestuelle sur le clavier
                                                         Qui recherche l'accord parfait,
                                                         Unis jusqu'à la note ultime.

                                                         Humble face au génial Chopin,
                                                         Zimmerman que la grâce atteint
                                                         A conquis de son Maître l'âme.

                                                         Divinement interprèté,
                                                         Chopin que le public acclame
                                                         Sourit en son Eternité.

                                                                                Marie-R.Delavay

16:04 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.